GR34, J6 à J8 : Les Sables d’Or au Camping de Fonteny

J6: Les Sables d’Or – Bivouac à la Crique de Pont-Rouault: 35km

SAM_0140

Départ à la fraiche. Je n’ai finalement jamais supporté les jours de repos à rester en place. Je traverse par la route submersible la baie dans une ambiance irréelle: la brume matinale recouvre la baie, un soleil pâle perce à travers le voile.

Je traverse pieds nu la rivière puis remonte la falaise, avec la matinée avançant et en prenant un peu d’altitude je considère le voile de brume léger qui recouvre finement la côte. Le spectacle est envoutant.

SAM_0161

Je reste a admirer l’évolution du paysage minute après minute, ciel et terre se détachent lentement de la nuit qu’ils ont passé ensemble. Et chacun reprend sa place

SAM_0163

Mon attention se recentre devant moi où une araignée reprend son métier à tisser et mesure avec soin chaque pas de la spirale de sa toile sur laquelle les goûtes de rosées perlent tel un chapelet. Je suis fasciné par son travail d’orfèvre.

Ca y est. Je suis enfin prit part le GR. Mon attention s’est enfin dégagée des contraintes. Mon regard se porte désormais sur les détails, mon esprit s’est finalement libéré.

Je coupe court au GR pour filer sur Erquy par les terres, j’ai envie d’avancer. De petit matin à Erquy, j’arrive devant la grande plage désert. Je retire sans scrupule le T-shirt profitant de cette plage rien que pour moi.

SAM_0167

Le GR plonge plein sud-ouest le long de la ligne de côte qui semble interminable vers Pléneuf… 10km de plage rectiligne éloignée enfin des villes, maisons, routes…

Je pose le sac. Je tombe les vêtements et vais prendre un bain de minuit à midi… seul à l’eau. Pas âme qui vive à porté de vue… Il faut une petite semaine pour débrancher le cerveau, pour atteindre ce relachement et l’aisance naturelle d’être dans la nature seul avec soi même… Ca y est, enfin, ma rando commence vraiment

SAM_0196

J’aborde Pléneuf, sa grande plage est salie par les ombres populacière des touristes et badauds de fin de semaine… je m’échappe au plus vite. Pour me rendre jusqu’au port de Dahouët. La bière du bar du port me rafraichit tout autant que la demoiselle du bar qui remplira avec grand sourire mes bouteilles d’eau vide.

SAM_0182

Enfin un semblant de montagne, quelques falaises à gravir

SAM_0177

J’attaque enfin la côte rocheuse qui domine les bouchots alignés dans le sables au large de l’Anse Morieux.

A Jospinet quelques familles profitent en secret de cet accès à la mer tranquille, les enfants jouent dans les trous d’eau, quelques jeunes adolescents tenter de dompter quelques vagues inexistantes avec des planches de body-board. Un lieu ignoré des foules à garder secret.

SAM_0186

Une petite crique très discrète s’enfonce au Pont Rouault. Je m’enfonce d’une centaine de mètres dans les terres pour poser la tente sur un coin d’herbe face à la plage.

La tente montée, je retourne sur la plage. Je me lave à l’eau de mer dans une de ces marmites crée par une dépression dans le sable, dans laquelle s’agite quelques menus fretins oubliés par la marées…

SAM_0201

Puis je patience devant les jeux de miroirs du sable mouillé et les évolutions lentes de couleur du ciel de cette fin de journée.

La scène est magnifique. Quelques aviateurs ailés tournoient au dessus de moi et rajoute un peu de musique à la scène.

Le soleil se couche par delà St Brieuc

SAM_0212

J7: Pont-Rouault – L’Hôtellerie par le sentier puis Hillion par les terres – Yffiniac par le sentier, Puis stop d’Yffinac à St Laurent de la Mer pour éviter la ville – Le Légué – Camping de La Ville Rouault: 19km à pieds, 10km de stop

SAM_0233

Je reprends le chemin de la falaise jusqu’à Pont Rolland, je coupe court par les terres jusqu’à Hillion puis longe la côte jusque Yffiniac. Rien ne me dit de longer l’Anse par la route jusqu’à St Brieuc. Je m’arrête faire quelque course dans un magasin discount. Je demande à la caissière où se trouve l’arrêt de bus le plus proche pour la ville. Derrière moi une dame grisonnante me propose de m’amener en voiture. L’occasion est parfaite.

En route, elle me raconte 1000 anecdotes et histoires sur les lieux que nous traversons en voiture. Dans la baie de St Brieuc, la goélette La Boudeuse prend le large accompagnée par quelques marins et la SNSM. http://la-boudeuse.org/

Je vais bientôt attaquer une partie découpée de la côte avec de belles falaises à escalader.

SAM_0259

Il me faudra dépasser la plage de Rosaires, noir de monde à la bofitude populacière pour être enfin au calme

SAM_0235

Je me poserais au camping de la Ville Rouault pour la nuit

J8: La Ville Rouault – Camping de la Grève de Fonteny: 23km

La côte jusque St Quay est magnifique,

SAM_0277

Je m’arrêterai au camping du Fonteny après St Quay

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: