GR34, J23 et 24: de Locméven à Brest

J23: Chapelle de Locméven – Bivouac  avant le Fort du Mengant: 36km

Il en encore plut une bonne partie de la nuit… ça commence à faire 2/3 jours à se taper de la pluie. Pour Brest, il ne me reste plus qu’une douzaine d’heure de marche. Le vent souffle très fort aujourd’hui, le ciel annonce de loin l’arrivée des grains.

Sur la plage des gros Sablons le vent est si fort que le sable est soulevé, un brouillard de sable brouille les 50 premiers centimètres du sol. Un kite-surfeur profite de la plage déserte…

Je traverse le grand pont qui mène au Conquet, je croise une poignée de randonneurs d’environ mon âge, enfermé dans leur cape de pluie qui claque au vent. Je leur lance le bonjour avec grand sourire, heureux de croiser des êtres humains… je n’ai le droit qu’à un timide “bonjour” de leur part… bon manifestement, pas des randonneurs au long court…

J’arrive à la pointe St Mathieu, il se met à pleuvoir des cordes.

Je me réfugie au Cénotaphe, Mémorial National des disparus en mer. Sur les murs des photos anciennes de marins, jeunes et vieux, en tenue de marine souvent…

un livre recensant les dates, lieux, causes de disparition des navires. Un enregistrement audio est diffusé en continu, la lecture aléatoire de ce registre… l’atmosphère  particulière du lieu, la pluie battante à l’extérieur, ces centaines de visages sur les murs, la répétition des naufrages….  rend ce moment riche en émotion

Je continue ma route après une accalmie, mais très vite il se met à retomber des cordes… Je commence à en avoir ma dose de la pluie… Je me sens finir se périple à Brest…

J’arrive au phrare de la Pointe du Petit Minou où en cette fin de journée,

246668_10151444511414278_1639995483_n

les surfeurs des environs de Brest sont venus profiter de la houle face au soleil couchant.

603245_10151444511064278_1883176039_n

Je poserai le bivouac face à la Pointe des Espagnols, juste avant le fort du Mengant, à quelques mètres du GR sous des résineux.

cropped-sam_1136.jpg

J24: Bivouac – Brest: 10km

Au réveil le temps est encore maussade. Je fais un point météo: pluie non stop pour toute la semaine à venir. C’est bon, je craque, ça ira bien comme ça… Marcher sous la pluie pour se taper les 50km dans les terres avant de retrouver la pointe de Crozon… merci bien… et pluie tous les jours pour une semaine… ce n’est même pas la peine d’y penser

J’arrive à vue de l’arsenal de Brest… beurk… je longe les lieux à pas rapide…

Comme toujours, difficile de remettre les pieds en zone urbaine et de marcher sur l’asphalte des trottoirs.

Je vais directement à la gare SNCF afin de voir les horaires… Coup de bol, le prochain train pour rentrer est dans 15min, le prochain en fin de journée…

Ni une ni deux, j’ai mon billet et je suis déjà dans le train…. jamais transition entre les chemins et le train ne fut si rapide…

Fin de l’histoire, mais pas de l’aventure…

284293_10151444341629278_215694813_n

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: