GR54, J3: Pré de la Chaumette à La Chapelle en Valgaudemar: D+1300m, 11h

Décollage aux premiers rayons de soleil, car aujourd’hui la route est longue: au moins 8h de marche minimum pour atteindre la vallée de la Séveraisse et pas moins de 3 col au dessus de 2600m à passer. Si les cols de la Valette, Gouiran et Vallonpierre sont enneigés, comme en début de saison, ne pas tenter l’aventure… à moins d’avoir les crampons… ne pas espérer les franchir avec un gros sac de rando ni en faisant l’économie de franchissement en mode alpinisme… rejoindre Villard Loubière par le GRP en fond de vallée.

SAM_0184

Je descend sous le plafond nuageux pour passer à coter du refuge où j’entends qu’on s’agite de bon matin. Dans la montée au col de la valette je suis rattrapé par un groupe d’une demie douzaine de randonneur qui ont passé la nuit au refuge, petit sac à dos léger de rando à la journée..

SAM_0190

Je les redouble avant de passer le col de La Valette. Un nouveau col schisteux dans les premières dizaines de mètres de la redescende sont à négocier avec grande attention. Idem: périlleux selon moi par temps humide ou par gelées. Vive les bâtons de marche et les conversions précautionneuses.

Le Vallon de Gouiran pourrait être un joli lieu de bivouac s’il y avait un point d’eau digne de ce nom

SAM_0210

Le vallon plat offre les moyens de refaire le plein d’eau, à la condition qu’il n’ait pas plu car le vallon est entièrement schisteux et les quelques cours d’eau draine les poussières de schiste.

SAM_0219

Le sentier n’est parfois qu’une trace mais le col de Vallonpierre est bien à vue.

SAM_0221

Montée dans les schistes et franchissement abrupte et bien glissant.Col de Vallonpierre passé à 12h30

SAM_0198

A déconseiller en cas de reste de neige, météo merdique et névés de fin de printemps. On est à 2600m tout de même. Bien se renseigner sur les conditions d’enneigement auprès des refuges et surtout faire son point météo pour ne faire ces étapes que par beau temps.

SAM_0227

Je casserai la croute à l’abri du vent au soleil entre les blocs du ressaut au niveau du refuge de Vallonpierre. Mais il ne fait vraiment pas chaud, pas de quoi s’attarder.

SAM_0240

En perdant de l’altitude, l’ambiance change totalement. A nouveau de la végétation, de l’eau, de la couleur, des brebis… le changement est très rapide, rien à voir avec la rudesse et le caractère austère des cols et des sommets

SAM_0248

Au niveau de la cabane de Surette, le Sirac est imposant, un mur de 1600m ferme le fond de la vallée derrière moi

SAM_0254

L’entrée de la vallée de la Séveraisse apporte une ambiance toute nouvelle. Un flux d’air chaud remplit la vallée, la végétation est quasi provençale à certains moment…

SAM_0263

Je pousse le vice jusque la Chapelle en Valgaudemar ou je me poserai au camping municipal vers 18h30. Une douche chaude sera la bienvenue. Une bonne journée de 11h de marche aujourd’hui…

561552_10152238841624278_1310426392_n

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: