Gear / Matériel n°4: les chaussures

Le choix des chaussures

74879_10151444468069278_497461473_n

Pour les Pyrénées,

j’étais parti avec une paire de chaussure de rando acheté chez Décathlon, du Quechua, un truc bas de gamme: Tige montante, légères et souples. Elles avaient survécu à 6 mois en Sierra Leone, la saison des pluies, la boue… Bref elles étaient parfaitement faites à mes pieds, avec l’odeur …

Un modèles qui ne se fait plus mais qui doit encore avoir quelques homologues

This slideshow requires JavaScript.

Je n’ai jamais souffert d’un quelconque frottement, ni irritation, encore moins d’ampoules… Je mets ça sur le bon choix initial: il faut un peu connaitre ses pieds, savoir où ça frotte, dans quel type de chaussures, pour quelle forme de pieds…

Elles ont fait les Alpes l’année suivante, sans noter d’usure particulières… elles avait juste légèrement un peu fondue sur la languette lors d’un séchage trop près du feu durant les Pyrénées…

A la fin des Alpes, arrivé à la Méditerranée, afin de leur offrir une belle mort, je les ai immolée, après les avoir imbibée d’alcool à bruler, ce fut joli à voir… fondre comme des bougies…. Je crois que leur odeur aurait suffit à s’enflammer, même sans alcool

Bilan:

Je pense que des chaussures dans lesquelles on est à l’aise dès le début, qu’on a eut le temps de se faire à ses pieds, qui ne compriment pas les orteils, et qui sont SOUPLES sont de bonnes chaussures

J’avais acheté une paire de belles chaussures de montagne, bien solide, d’une bonne marque, bien rigides… elles ne se sont jamais faites à mon pieds, mes pieds non plus d’ailleurs… elles sont neuves… si quelqu’un chausse dans les 45, j’en ai une paire d’occaz

Mieux vaux donc une paire de chaussures dans lesquelles ont marche depuis longtemps que quoi que ce soit d’autre.


La Bretagne, Les Ecrins, les Antilles

J’ai ensuite investit dans des LOWA, bonnes chaussures, bonne qualité

Caractéristiques

  • Semelle intercalaire en PU injecté -> bon amorti durable dans le temps.
  • Semelle d’usure en caoutchouc Vibram -> bonne adhérence et accroche.
  •  Tige en cuir Nubuck ->  imperméabilité.
  • Doublure et membrane Gore-Tex -> imperméable et respirant. 2
  • 1251 grammes la paire en 43

Elles ont tenu le coup dans la boue et l’eau des Antilles, la pluie en Bretagne, les shistes et les pentes casse gueule des Ecrins, et tous les autres jours pendant 2 ans, en sortie nature d’éducation à l’environnement.

This slideshow requires JavaScript.

Par contre elles souffrent d’une usure chronique, les miennes mais également toutes celles du même modèle que j’ai pu croiser sur les chemins aux pieds d’autres randonneurs, même bien moins baroudeurs: Les coutures au niveau de la base du petit orteil, finissent par se rompre, good-by l’imperméabilité… à moins de les recoller à la Shoe-goo….

Mes chaussures pour le Te Araroa

L’île du Sud nécessitera des chaussures de types montagne, à tige montante… qui puisse résister à l’eau, mais pas des sous-marins non plus, avec du maintient cheville mais pas un plâtre non plus. Résistante à l’usure mais pas des parpains non plus…

On ne change pas une équipe qui gagne…. les Lowa resteront mes fidèles maitresses… mais une nouvelle paire toute neuve.

Mais l’île du nord, avec ses nombreux court d’eau à traverser, voire à remonter, les forêts boueuses, la pluie nécessitera surtout des chaussures qui peuvent sécher rapidement, car au bout d’un moment, on marche dans l’eau avec les pompes, on ne prend plus la peine de les enlever…

Donc des chaussures qui sèchent vite, mais aussi des chaussures confortable pour les sections sur route… et donc oubliez les chaussures de marche… même basse, et surtout pas imperméables. Au quotidien pour mes activités de pleine nature j’ai de superbement confortables et légères

zoom_67fbbdee78e8480f806b79bf85e7130bColumbia Redmond Waterproof

  • Membrane imperméable et respirante, coutures étanches.
  • Semelle extérieure avec caoutchouc OMNIGRIP ->  haute adhérence.
  • 360g la chaussure en pointure 43 – > Très léger pour une chaussure imperméable.

OUBLIEZ !!!

J’ai fait le test pour vous: j’ai traversé des rivières avec, je confirme, elles sont bien imperméables

> l’eau dans les chaussures n’en ressort pas ! Elles n’étaient toujours pas sèches le lendemain

Elles resteront à la maison….


ça sera donc 2 paires de chaussures de Trail: hyper-aérée, légères

zoom_400PX_mediacom_781268_20131002171751579

MIZUNO WAVE ASCEND 8

->  aérée grâce au mesh en fibre de nylon mais elle n’est pas Waterproof

330g

zoom_400PX_mediacom_878207_20131115154333291ASICS KAHANA

-> Nylon / Mesh

360g

Advertisements

One thought on “Gear / Matériel n°4: les chaussures

  1. Pingback: Prepa Sommaire | Te Araroa Super-Tramp

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: