10 kilos sur le dos

Voici donc la recette pour porter 10kg sur le dos pour parcourir 3000km:

00

3kg en poste restante, 10kg sur le dos (je n’ai pas compté la bouffe ni l’eau, ni quelques oublis de dernière minute) et le reste sur soi.

 (légende: le “worn” est porté sur soi, “Pack” est donc le supposé porté dans le sac à dos,

auquel il faut retirer les 3kg de poste restante)

00.52 3 4 5 6

Advertisement

8 thoughts on “10 kilos sur le dos

  1. Merci pour tous ces articles concernant Te araroa !!! J’ai déjà tout épluché ! Je m’y prépare aussi! Dis-moi, as-tu pris ton ordinateur également (pour stocker tes videos, mettre à jour ton blog etc…) ?
    Merci pour ta réponse et très bonne continuation !

    • évidement que non.

      question de poids et de conditions météo

      tu trouveras un accès au net dans les bibliothèques mais aussi les Backpackers ou “internet café” à chaque passage dans la civilisation.

      Ne t’embête pas de technologie durant ce périple!

      • Merci beaucoup pour ta réponse !! En fait le trek rentre dans le cadre de mon tour du monde de 2 ans,
        Donc je suis “obligée” de prendre mon ordinateur,
        Mais du coup je pense qu’il doit être possible de le laisser en poste restante ou quelque chose comme ça,
        Non ?

        Merci encore, et ton blog est une vraie mine d’informations,
        J’adore !!

  2. Pingback: Prepa Sommaire | Te Araroa Super-Tramp

  3. Bonjour Loic,

    Merci beaucoup pour ce super exposé détaillé de ton équipement. Me préparant également à marcher Te Araroa, je trouve qu’un exposé aussi détaillé aide énormément!

    Bonne continuation et j’espère au plaisir de se rencontrer un jour au détour d’un chemin de montagne!

    Amaury

    • Hello,
      Petite question: il n’y a pas de poste restante entre Picton et Wanaka. Comment as-tu fait pour envoyer/faire stocker ta bounce box ?
      Deuxième question: je vois que dans bounce box tu as plusieurs paires de chaussures. Or, j’étais plutôt partie pour me racheter des chaussures sur place. J’ai regardé les prix et ils sont quasi identiques aux prix européens. Qu’en penses-tu ?
      Merci beaucoup!!

      • Hello !

        si tu jettes un coup d’oeil sur la page: https://throughtramp.wordpress.com/2013/12/31/resupply-post-restante-bounce-box-food-box/
        tu trouveras les postes restantes dans les villes que croisent le sentier. Et entre Picton et Wanaka, pas de poste restante (et pas grand chose non plus) et que dans certains cas, il faut même faire du stop pour aller ravitailler à un bled un peu loin à pied

        pour le fonctionnement de la poste restante, les adresses y tout y tout, voici le lien vers les services postaux NZ qui expliquent tout bien:
        https://www.nzpost.co.nz/personal/receiving-mail/poste-restante

        pour les chaussures: je pense que les chaussures de rando à tige hautes ne sont pas nécessaires… sur l’ile du nord, aucun besoin, sur l’ile du sud, mis à part entre Picton et Wanaka, où ça pourrait se justifier, pas de grands besoins non plus. Les “baskets” de type trails sont très bien, car légères, de bonnes constitutions et séchant rapidement, car on marche dans l’eau souvent, ou on est sous la pluie…

        j’avais à l’epoque une paire de pompe aux pieds, une sur le sac, entre pompe de rando et pompe de course à pieds, et j’alternais en fonction des conditions. dans la bounce box, j’avais une paire de course à pied en rab et j’echangeais de paire quand je croisais ma poste restante… plus pour faire changer d’air aux pieds et changer les appuis que par réel besoin…

        J’avais ces 3 paires de pompes à l’époque car avant de faire le sentier je ne savais pas:
        quels seraient mes besoins, quel serait le taux d’usure des pompes, si je me sentirais bien à la longue dans les paires de pompes que j’avais, et au cas où si ça serait facile de trouver des pompes à un prix raisonnable….
        A l’époque le matos de rando en NZ coutait un bras… ça a peut etre changé

        mais en tout cas mon gros GROS GROOOSSSS conseils concernant les pompes (et qui irait à l’encontre de ton idée d’en acheter là bas), c’est de ne jamais partir en rando, surtout au long court avec des pompes neuves…. ca sent l’ampoule à plein nez

        pour ma part, je passe en temps fou dans le magasin avec les pompes qui m’intéressent au pied, à me balader, pour me laisser le temps de les sentir, et si je sens la moindre gène, frottement, compression, meme minime, je change de pompe….
        et avant de partir sur des randos, je fais mes pompes pendant 2/3 mois à les porter au quotidien, histoire que les pieds et les pompes prennent le pli…

        pour les pompes de rando je suis encore plus maniaque, je suis tombé un jour sur un modèle, depuis des années, je reprends le même…. parce que ça fit à mes pieds sans aucun soucis

        et petite astuce en plus, pendant un mois avant de partir, je me suis “tané” les pieds (voir le sujet sur les sites des marathoniens et traileurs)… qui consiste à “endurcir” la peau des pieds… les coureurs utilisent une creme riche en acide citrique mais qui coute la peau du cul… moi j’avais trouvé que les citrons au kg coutaient moins cher alors que me frottait les pieds aux citrons, avant de découvrir les cristaux d’acide citrique, qui coutent que dalle et de me faire alors des bains de pieds dans une dilution de cristaux d’acide citrique… et je confirme que ça a un effet, on le “sent” surtout sur les zones ou on a pas de corne et où la peau est très fine, à la longue, cette peau semble plus “rigide”…
        pas moyen de savoir ce que ça aurait été sans ce protocole citronné, mais au final je n’ai eu aucune ampoule ni irritation aux pieds… alors que des gens pleurer sur la 90 miles beach à cause du sable et de pompes neuves oui….

        mais je pense que le plus important c’est d’être maniaque sur le choix de ses pompes et surtout de se faire les pompes en balade/rando/footing/marche… ce que tu veux pendant 2/3 mois avant… quitte meme a partir avec des vieilles pompes qui te vont bien plutot que des neuves…

      • Hello.

        Merci pour ta réponse. J’avais bien lu ton article sur le sujet qui est super bien fait.
        Oui, je suis bien allée sur le site de la poste mais je reste perplexe pour la bounce box. Je ne suis pas une marcheuse rapide et je ne pense pas être capable de rejoindre Picton à Wanaka en 28 jours (qui est la durée max de garde par la poste restante d’un colis). Du coup, je ne sais pas trop quoi faire de ma bounce box entre les deux villes.
        Je pensais l’envoyer à Saint Arnaud et de là à Arthur Pass mais je ne vois pas de poste à Saint Arnaud juste un « Box Lobby » . Tu peux envoyer des colis à partir de Saint Arnaud ?
        J’ai regardé sur d’autres sites (notamment bikehikesafari qui est top et qui a un super post sur le resupply) mais je n’arrive pas à trouver de réponse à cette question.

        Pour les shoes, je suis d’accord avec toi en général mais il y a toujours des cas particulier. Il y a trois ans, je m’étais esquintée le talon en randonnant une semaine à Nelson Lakes (Travers Sabines jusqu’à Blue Lake et retour via Angelus Hut), après 1 semaine, j’avais un trou dans le talon, c’était bien dégueu.
        En rentrant à Nelson, j’ai mis mes saloperies de Meidl (que je traînais depuis 2 ans, malgré les ampoules, de rando en rando car elles m’avaient coûté une blinde) dans une donation box dans un YHA et j’ai racheté un paire de tiges montantes Katmandu que j’ai utilisées entre Wanaka et Arrowtown puis 10 jours en back country dans le Mount Aspiring Park +Routeburn et qui ne m’ont pas faites une seule ampoule. Comme quoi, je suis d’accord avec toi, tout dépend de la combinaison entre ta chaussure et ton pied.

        Je prends le conseil sur 90 miles beach et la marche sur route dans l’île du nord. J’étais effectivement partie pour une paire de chaussures de trail voire des Vibram à doigts de pieds 🙂 Après, je ne suis pas fan des 35-40 km/jour. Je me laisse 5 voire 6 mois pour parcourir les 3000 kilomètres. En général, cela aide à ne pas avoir mal.
        Pour l’île du sud, j’ai la cheville assez fine et les tiges montants dans la pierraille de Nelson Lakes, m’attirent quand même beaucoup.
        Je pensais me racheter les bottines Kathmandu à Wellington. Mais je me tâte, je me tâte. Je prends tous tes conseils et j’y réfléchis. J’ai encore 6 mois pour me décider 🙂

        Merci beaucoup pour tes réponses, c’est vraiment très aimable de ta part d’y passer du temps et cela m’aide beaucoup. Tes vidéos et ton site sont vraiment top. Je suis aussi Tom et Lenka, deux tchèques qui sont sur le Te Araroa en ce moment et qui font une vidéo et un post par jour de marche.

        Bonne journée

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: