A quoi tu penses?

Une autre question que l’on me pose, qui en réalité est bien moins une question que l’on me destine mais plutôt la cristallisation d’angoisses personnelles de mon interlocuteur est la suivante: “Mais que fais-tu de tes journées? A quoi tu penses? Mais tu es tout seul? Moi je ne pourrais pas. Tu dois être un solitaire pour faire ça”

Pas du tout. Cela n’a absolument rien a voir avec cela. Tout d’abord cela n’a rien a voir avec le fait d’être un solitaire. Je ne suis pas un solitaire: je vis en collectivité 9 mois sur 12. Je ne peux supporter un vie sans le contexte de la collectivité. Il y a bien plus de solitude dans la vie “individuelle” ou “de couple” que dans la mienne. Comme j’aime passer mes WE seuls, dans la nature, a faire du sport ou tout autre activité, comme j’ai besoin de la vie collective, j’ai tout autant besoin d’être juste avec moi même.

En fait voici l’angoisse et la pathologie de mes interlocuteurs:

Pouvez-vous permettre a votre esprit d’être enfin tranquille, au repos? Cela vous semble difficile car votre esprit et tel un chimpanzé, s’agitant en permanence, sautant de branches en branches.

Un nombre considérable de gens passe leur vie a garder leur esprit occupe. Ils ont peur une peur incroyable du silence, se sentent en inconfort dans une telle situation, tout comme, voire encore plus, lorsqu’ils sont seuls. Ils ont besoin de garder leur esprit occupe. Cette inquiétude, ce manque de distraction, quand il n’y a rien a dire, rien a faire.

(par définition: La distraction étant ce qui t’enlève a toi même)

“Je suis seul avec moi-même, J’ai constamment le besoin de me fuir moi-même. C’est pour cela que je passe mon temps a regarder des films, a lire des romans, des magasines, a courir les filles, a me saouler, n’importe quoi d’autre… tout mais ne pas être face a moi même. Je ne veux pas être avec moi-même. Etre seul avec moi même c’est tel un froid soir d’hiver, un crissement d’ongle sur un tableau noir, je me sens mal, je ne me sens pas bien”. Voila ce qu’ils se disent.

Mais pourquoi toujours se fuir soi-même? Qui a–il de mal a ca? A n’être qu’avec soi, face a soi?

Car tu es dépendant, drogue, addict aux pensées, a penser. C’est une dépendance néfaste que la pensée compulsive, qui ne fait que ça, tourner en rond, encore et encore, constamment. C’est une habitude, quand tu n’as de cesse de te dire: Ou suis-je? Qui suis-je? Que se passe-t-il? Est-ce-que c’est bien? Est-ce que c’est mal? C’est comme lire constamment les dernières nouvelles de son esprit, les dernières news, ce qui vient de sortir>

C’est toute la difficulté de cesser de penser, cette activité permanente. Et pourtant il le faut bien. C’est une nécessite. Pour avoir un esprit sain. Sans quoi c’est devenir fou.

Si je parle tout le temps, je ne peux pas écouter ce que les autres ont a (me) dire. Et je finis alors dans la situation ou je n’ai plus rien a dire que de parler de ce que j’ai dit. Et c’est bien la ce que l’on t’a mit dans la tête. C’est le schéma académique traditionnel. C’est tout comme la plupart des livres que tu peux lire. Il ne s’agit pour la plupart que de livres qui parlent d’autres livres et très peu qui parlent de la vrai vie. Certains oui, certes, mais pas la plupart. C’est encore plus probant et quasi-systématique dans le cas des rapports de thèse par exemple: des livres aux sujets de livres qui parlent de livres.

Et tout ça, ça ne t’emmène pas très loin, c’est juste histoire d’avoir constamment matière a penser.

Mais pourtant il y a un moment ou simplement il te faut cesser de penser. Tu dois apprendre a cesser de penser. Mais comment faire ca? La première règle est: ” N’essais pas de cesser de penser”. Tu vois tout de suite pourquoi? Cela serait tenter de rendre une bassine d’eau calme, sans vagues, en l’agitant avec une louche. Comme cette bassine d’eau qui va se calmer d’elle même quand on la laissera tranquille, quand on la laissera seule, tu dois apprendre a laisser ton esprit seul. Il se calmera de lui même.

En attendant, je vous invite a vous distraire en écoutant ce que nous raconte Alan Watts

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: